Le lâcher prise, la pleine conscience, la reconquête de l’attention, la méditation et l’hypnose : Faisons le point

Êtes-vous du genre à pouvoir vous asseoir sans rien faire pour vous détendre ? Vous vous dites que cela n’est pas fait pour vous et que c’est réservé qu’à une certaine catégorie de personnes dont vous ne ferez jamais parti ?

Vous êtes arrivés à un point de fatigue et de nervosité qui vous empêche d’être efficace dans votre travail et vous perdez patience avec votre entourage proche, vos enfants et même avec vous-mêmes en employant des mots d’oiseaux ! alors c’est le moment de faire le point sur ce qui vous permettra de reprendre possession de vos moyens en rassemblant votre esprit et votre corps.

La radio des pensées non-stop est toujours en fonction et cela chez tous les êtres humains. Et pour certains, c’est jour et nuit ! Si vous y prêtez attention, votre pensée se base soit sur des choses passées, soit sur des choses à venir mais rarement à ce qui se passe dans l’instant. Calmer votre mental revient à calmer cette agitation intérieure pour revenir dans votre demeure intérieure afin d’apprendre l’ici est maintenant à chaque instant.

Vous vous dites en ce moment que vous avez déjà entendu cela au détour d’une conversations, voire lu cela dans des livres de développement personnel posés sur votre étagère qui a tellement de poussières que vous n’arrivez même plus à lire le titre des livres qui y sont entreposés ! de beaux ouvrages bien fait oui certainement mais avec aucune solution qui vous correspond.

Alors comment s’y prendre parmi tout ce qui existe ?

Connaissez-vous la phrase de Socrate “Connais-toi toi-même” ? Elle n’est pas exactement de lui, c’est une devise inscrite au frontispice du Temple de Delphes que Socrate reprend à son compte. Elle figure au panthéon des grandes phrases philosophiques.

Cette assertion, sous sa forme impérative, indique que l’exigence de l’homme doit se porter sur sa nature. C’est en se connaissant, en cherchant en lui-même, que l’homme peut trouver la sagesse. Mais deux questions essentielles sont posées par Socrate :

– Pour y trouver quoi ?

– Par quel moyen ?

Le quoi, d’abord. En effet, cette invitation à l’introspection doit être reliée à la théorie platonicienne de la réminiscence. Chacun, nous dit Socrate, dispose du savoir en lui-même, il suffit de se les rappeler. La connaissance est immanente à l’homme, et non extérieure. La sagesse consiste à apprendre à se ressouvenir.

Le comment, ensuite. Cette connaissance de soi-même ne peut se faire que grâce à la maïeutique, c’est-à-dire le dialogue entre l’âme et elle-même.

Sans ce travail sur soi-même, la vie ne vaut rien selon Socrate. Chez Socrate, la philosophie ne désigne pas, comme chez les sophistes, l’acquisition d’un savoir, mais une manière de s’interroger, de se mettre en question, une forme de souci de soi.

Et à ce stade vous demandez comment faire la connaissance de soi alors ? en vous regardant dans un miroir (miroir, miroir dis-moi …) ?  Et bien cela va rester hermétique et vous n’en tirerez rien !

Et vous n’êtes pas aussi à croire aux discours de l’existence de l’âme…le dialogue entre l’âme et elle-même ???

Cela devient alors intéressant de revenir sur quelques définitions pour mieux comprendre comment se connaître avant de pratiquer des « techniques d’entretien » pour ne plus se perdre.

L’âme en psychologie analytique désigne la vie intérieure de l’être. Les termes de système psychique, de psyché ou d’âme sont équivalents dans le cadre de la psychologie jungienne.

Jung a choisi les termes psyché et psychique pour parler de l’esprit et de l’activité mentale, car si esprit et mental sont principalement associés à la conscience, psyché et psychique couvrent à la fois la conscience et l’inconscient.

Le Conscient prend en charge tout ce qui est rationnel, logique, analytique, abstrait et verbal. Vous l’utilisez pour toutes vos tâches quotidiennes. Il vous permet de prendre de raisonner, d’analyser et de faire la synthèse. Le mot conscient a ici une signification littérale dans le sens où vous êtes conscient d’utiliser votre esprit pour faire quelque chose.

Le Subconscient se trouve au-dessous du seuil de la conscience, c’est une espèce de pilote automatique ; c’est la partie de votre cerveau qui englobe tout ce qui est Inconscient, spontané, trans et non verbal. Il est le siège de l’instinct de la survie et de l’intuition. Vous l’utilisez sans vous en rendre compte. Il régularise les fonctions biologiques comme le système immunitaire ou la respiration (faut -il que vous pensiez à respirer ?).

L’esprit Inconscient garde en mémoire les savoirs, les apprentissages, les compétences, les souvenirs, même ceux dont vous ne vous souvenez plus. Cet inconscient est dynamique et influence constamment le comportement et l’expérience, il ne raisonne pas. C’est la partie de l’iceberg qui est immergée, il contient le pôle pulsionnel de la personnalité dirigé par le principe du plaisir. Il comporte aussi les processus qui, par les mécanismes de refoulement, sont maintenus hors de la conscience. Il est aussi le “berceau” des mécanismes de défense et des solutions que vous imaginez pour résoudre un problème. Votre comportement répondrait à des raisons, des désirs non formulés de façon intelligible, sans que l’on ait conscience de ces choix. Ainsi, les sentiments qui guident vos comportements obéissent largement aux motivations “obscures” de votre inconscient.

L’inconscient, c’est le réservoir de la libido et de l’énergie psychique ; ses contenus sont d’une part héréditaire et d’autre part, refoulés et acquis. C’est le domaine de l’instinctif, du biologique.

L’inconscient, antonyme de « conscient », est une notion psychologique et psychanalytique qui renvoie à des phénomènes échappant à la conscience.

Ouf … C’est un peu lourd tout cela, non ! Pour faire simple, CQFD : Se rappeler du savoir consiste à apprendre à se ressouvenir. La connaissance de soi ne peut se faire que par le dialogue entre l’âme et elle-même ! alors pour cela la seule façon d’y accéder se fera par les pratiques hypnotiques.

L’Hypnopraxie est une thérapie des impressions et des expressions inscrites charnellement dans les tissus et fonctions de l’organisme. En cela l’hypnopraxie est une thérapie intégrative, un levier face à ce qui vient polluer notre environnement psychosomatique. C’est un mode relationnel, une attitude d’accompagnement de la personne dans le retour vers son intimité, c’est une manière de se « saisir de soi-même, du monde, de son rapport au monde et du lien à autrui ».

Le PSiO est un appareil de profonde relaxation pour l’esprit, une technologie envoyant des sons et des lumières à des rythmes très précis. Ces rythmes vont influencer l’état dans lequel se trouve l’esprit : l’éveil, le sommeil, la détente, l’état méditatif sont en effet corrélés à des rythmes cérébraux eux-mêmes influencés par les rythmes des sons et des lumières reçus. Cette technologie permet d’influencer positivement les rythmes des neurones et ainsi induire ou “booster” bien des vertus naturelles de l’esprit. Des techniques hypnotiques y sont aussi présentes. idéal pour le lâcher prise.

Il est utilisé depuis 25 ans dans les milieux scientifiques. Dans les hôpitaux, depuis 1994 pour permettre aux chirurgiens d’opérer sans sédation intraveineuse pendant toute la durée d’une opération sous anesthésie locorégionale. Vous pourrez donc bénéficier tout aussi efficacement de ses vertus pour un usage personnel !

125 programmes à thèmes sont disponibles pour vous accompagner dans votre quotidien. Ils se présentent en trois grandes catégories :

  1. Les séances du matin sont des séances de méditations guidées et de visualisation positive à pratiquer en haute attention.
  2. Les séances de l’après-midi sont en générales des turbo-siestes en musique courtes (2-5 min), moyennes (10-15 min) ou longues (30-40 min).
  3. Les séances du soir sont des séances de relaxation guidées proposant un lâcher prise total de l’attention et des suggestions apaisantes en multi-évocations (25-40 min).

Toutes les techniques d’entretiens de son soi viennent soutenir votre connaissance de vous-même ! Commencez par le commencement avant de perdre patience et de jeter l’éponge.

« Connais-toi toi-même ».

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Intéressant ?

Article offert par les membres

Nos membres prennent le temps de partager leurs intérêts avec nos lecteurs, si vous le souhaitez, vous pouvez faire un don pour soutenir l’association.

Intéressé•e

Prenez Rendez-vous

Nos membres sont tous des thérapeutes reconnus pour leurs expertises dans leurs domaines respectifs. Trouvez le bon thérapeute pour vous et prenez-rendez-vous !

À voir aussi

Articles similaires

L’alimentation, véritable moteur de notre spiritualité

Hippocrate disait que l’aliment est le premier médicament. L’alimentation est effectivement le carburant de notre corps pour lui fournir l’énergie nécessaire pour fonctionner correctement.
Mais pas seulement, l’alimentation joue également un rôle sur nos émotions et nos pensées…

La pratique sportive, un pas vers la spiritualité

La pratique sportive a de multiples vertus : physique, mentale, émotionnelle, énergétique et spirituelle. Il est certes bien moins commun de considérer le sport comme un acteur de la spiritualité. Découvrons pourquoi on peut parler de spiritualité lors d’une pratique sportive.

Webinar « Ton nom détient ton chemin de vie »

Un webinar original et innovant pour te permettre de comprendre comme tu es unique et que tu as un but dans la vie. Ce but est inscrit en toi, dans tes cellules et peut être découvert grâce à l’analyse de ton nom de naissance.

Respire et déploie ton potentiel

« Respirez profondément et doucement, avec chaque cellule de votre corps. Riez gaiement et libérez votre tête de toutes vos inquiétudes et anxiétés ; puis enfin, inspirez, de l’espoir et de l’immortalité qui flottent dans l’air, et vous comprendrez le sens du souffle humain. » – Pundit Acharya

Le Qi Gong : avant tout, un état d’esprit

Le Qi Gong, de par ses origines ancestrales et chamaniques, est un état d’esprit de vie au quotidien où notre conscience et notre présence dans nos actions en sont la clé. C’est un vecteur de transformation profonde dans nos vies…

Ce site web utilise des cookies qui nous permettent d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic.